contactEZ-NOUS

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Publications

NAJA21 : LE JOURNAL DES CREATIONS DU 21E***   Le 26/07/2015

 Un "Songe d’une nuit d’été" qui porte bien son nom. L’adaptation de la pièce de Shakespeare par la compagnie Pianocktail est un pari réussi… Comique et poétique, moderne et classique, la mise en scène de cette pièce n’en finit pas d’éblouir.  Dès le départ, le spectateur se retrouve dans une autre dimension, un monde féerique, fantasmagorique… Le rideau se lève, et quelle n’est pas sa stupéfaction lorsqu’il découvre un miroir, baigné d’un halo lunaire, qui réfléchit son propre reflet.… Déjà, il est sur scène, invité à rejoindre les comédiens dans ce monde chimérique et étrange, invité à assister à ces conflits amoureux de couples improbables qui s’unissent et se désunissent, ensorcelés par Puck, farfadet comique et gaffeur, disciple d’Obéron le roi des fées.  L’éclairage change en fonction de la lune, la scène se trouve parfois baignée d’une lueur vermeille lors du coup de foudre amoureux, lorsque les amants ensorcelés succombent au suc de la fleur transpercée par la flèche de Cupidon, véritable filtre d’amour.  Côté costumes, les tenues noires et les masques blancs des membres de la cour évoquent l’hypocrisie de la cour ( les masques dissimulent les instincts et intentions des individus qui les portent), tandis que les robes des fées, inspirant l’évanescence, le fantasque, le poétique, renvoie le spectateur à un monde imaginaire et enfantin… Les comédiens, paraissant avoir été conçus pour ces rôles, frêles et éthérés, aux airs mutins.  Si de longues tirades poétiques et endiablées rythment les conflits et passions amoureux, l’insertion de mots à double sens, de langage moderne (de temps à autre) ainsi que le jeu volontairement grotesque et drolatique de certains des seize comédiens, font que le spectateur ne peut être déçu : touché par la poésie du texte de temps à autre, à de multiples moments, il rit à en pleurer.  Cette pièce est le premier « bébé » de la compagnie « Pianocktail », fondée en septembre 2012 à Paris par deux jeunes comédiennes, Angélique Boylan et May Roger. Pour ce prem le spectateurest invité à voter pour les combinaisons de comédiens qu’il souhaite voir fonder un couple au sein de la pièce ellemême. Tous sont « interchangeables ». Sarah Butard http://www.naja21.com/fr/espace-journal/vu-au-off-songe-dune-nuit-dete/

LE CAHIER DE L’AMATEUR DE THEÂTRE 21/04/2015

  La sensualité de la nuit d'été s'oppose au jour.
 Le songe d'une nuit d'été est une pièce de Shakespeare particulièrement exigeante. La légèreté, l'humour, mais aussi la permanence de la nature humaine et de la vie en société, permettent bien des adaptations, bien des aménagements, mais demandent à une troupe forcément nombreuse (on aime!) une rigueur d'exécution qui permette de suivre le déroulé très ambitieux écrit par le maître.  Le défi ? L'opposition entre la nuit (d'été), théâtre de tous les fantasmes, de toutes les magies aussi (est-ce si différent?), et la journée, réglée par l'ordre, la convention, l'autorité politique, la raison. La
compagnie Pianococktail le relève à la comédie Saint Michel, donnant une interprétation enlevée et enthousiaste. La mise en scène fait la part belle aux jeux de miroirs, reflet (c'est le mot) de la dualité des personnages, de leur humanité donc.  Le rythme est là, l'intrigue servie et, finalement, on se demande si les imperfections qui peuvent égrener certaines scènes - confuses par l'intention de l'auteur classique lui même - sont voulues, improvisées ou... subies. Bien sûr, le théâtre dans le théâtre qui est une des caractéristiques de cette comédie permet, dans le burlesque, la caricature de l'amateurisme et ouvre ainsi toutes les libertés.  A vrai dire, c'est égal de sentir l'improvisation, tant la diversité des personnages et les rebondissements s'enchaînent dans une bonne humeur qui gagne le spectateur. Le propos est galant, et si les scènes de la nuit peuvent paraître passer de la galanterie à l'érotisme à peine retenu, c'est finalement servir sans doute assez le dessein de ce songe. Qui voudrait chercher, en quittant la salle, à démêler le vrai du faux, le vraisemblable du vécu, le rêve de la réalité ? Pas le spectateur.            Hubert Tassin.
http://fr.blastingnews.com/paris/2015/04/le-cahier-de-l-amateur-de-theatre-a-paris-00357009.html? fb_action_ids=10153263383614860&fb_action_types=og.comments

FRANCE MUSIQUE : MAY ET LE THEATRE, DANS LES COULISSES DU SONGE… Le /01/2015

 Cette semaine, Léa Minod a rencontré May. Son violon d'Ingres : le théâtre…  «  Cette dernière a fondé sa compagnie, Pianocktail, il y a trois ans avec sa comparse Angélique Boylan. Pianocktail... du nom de cet instrument farfelu inventé par Boris Vian dans L'Ecume des jours. Parce que May aime l'humour probablement autant que la poésie.  Ce soir là, l'un de ses comédiens, Valentin, est Bottom. Pour la première fois. Il chuchote son rôle dans l'escalier, juste avant de rejoindre la scène, un peu anxieux.  Surtout ne pas faire de bruit, marcher à tâtons, parler à voix basse. Car une autre troupe est en scène, et May attend impatiemment le tour de Pianocktail.  Je la retrouve dans les coulisses où s'entassent les décors, coincée entre un guéridon sans âge et deux paravents tremblants… »
Pour réécouter l’émission, suivez ce lien ! http://www.francemusique.fr/emission/violons-d-ingres/2015/may-et-le-theatre-01-29-2015-09-45

SORTIRAPARIS.COM

A la Comédie Saint-Michel, la compagnie Pianocktail présente son adaptation du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, dans une traduction inédite. Le résultat est assez rafraichissant, et franchement drôle !

On ne se lasse jamais vraiment d’une pièce de William Shakespeare, on se lasse encore moins du Songe d’une nuit d’été. La compagnie Pianocktail, et notamment les metteurs en scène May Roger et Angélique Boylan, de cette pièce à succès, en ont fait une nouvelle traduction, en la coupant un peu et on y insérant quelques clins d’œil propres à notre temps. C’était risqué, ça a cependant fonctionné. [...] Cette adaptation du Songe d’une nuit d’été fait passer un bon moment, aussi bien pour un couple, qu’une bande d’amis, que pour un groupe scolaire pour qui Shakespeare est, naturellement, toujours au programme.

Publié le 26/03/15 Par Marine S.
En savoir plus sur http://www.sortiraparis.com/scenes/theatre/articles/82308-le-songe-dune-nuit-dete-a-la-comedie-saint-michel-notre-critique#k5K276m3Mewhcq0v.99

Notre première critique ! Journal La Provence

C'est avec surprise et une grande joie que nous avons découvert ce mardi 8 juillet notre première critique dans le journal La Provence !

Cupidon est un petit dieu malicieux qui se plaît à jongler avec les cœurs. Dans cette comédie féerique de Shakespeare, il ne manipule pas moins de cinq couples, voire six et à la fin… tout est bien qui finit bien. C’est une pièce enlevée, drôle et poétique, avec une pièce dans la pièce (la tragédie la plus drôle de l’histoire), il y a des amants contrariés, des parents tyranniques, des amoureux du théâtre inattendus, et l’amour, le plaisir, la joie triomphent.

Comme ils ne sont pas superstitieux, ils sont treize sur scène, ils ne disposent pas de moyens techniques illimités, mais d’une jeunesse éclatante et d’un enthousiasme contagieux qui leur permettent de sortir vainqueurs de cette aventure. Trois grands miroirs inclinés en fond de scène démultiplient encore ce jeu de faux-semblants et brisent la distance entre la scène et la salle. Pianocktail est une jeune compagnie à qui on ne peut que souhaiter bon vent, on a déjà vu Shakespeare moins bien traité sur de grandes scènes !

Du 5 au 27 juillet, 17h15, 18/12/8€. 06 52 37 67 41. www.theatredesbarriques.com

— Alain PÉCOULT - La Provence

Autres critiques

« Déjà comique sur le papier, elle est jouée avec fraicheur et dynamisme par les acteurs de la Compagnie Pianocktail, dont la modernité de la mise en scène, tout en restant dans les descriptions classiques de l’auteur, nous montre à quel point son sujet reste bien réel pour nous. Le jeu est de qualité, précis, la mise en scène hilarante, et le tout jubilatoire. Un petit joyau artistique à découvrir dans un cadre qui semble avoir été fait pour cette pièce. »

- AGORAVOX, 12/09/14

« Le défi de cette pièce est le suivant : comment arriver à faire rire les spectateurs de notre temps à partir d’un texte qui a été écrit en 1594. Pari gagné ! Le spectacle était formidable surtout quand on arrive au passage du théâtre dans le théâtre, avec des personnages inoubliables comme le Mur et le Lion. En effet, dans ce dernier acte, on voit des ouvriers s’efforcer de faire du théâtre (Shakespeare critiquait les autres troupes de l’époque). La salle était hilare... »
« Deux jeunes metteurs en scène et une compagnie prometteuses… »

- Extraits de la chronique Culture de Jamal Boudouma
 FRANCE 24, antenne arabophone, le 20/02/14

« …la scène est devenue une sorte de terrain pour aquaplaning rendant tout mouvement risqué. Au péril de leurs vies (ou presque), ils ont persévéré et le résultat fut assez exceptionnel ! (…) Ils sont tous jeunes, vifs, joyeux et surtout prennent un évident plaisir à jouer. Un beau moment shakespearien à ne pas rater. »

- Blog Feuille d’Ortie, 25/07/14

« L’une des comédies les plus drôle de Shakespeare livrée ici par une compagnie enthousiaste. S’attaquer au songe n’est pas quelque chose de simple mais ici l’adaptation est réussie. L’équipe d’acteurs au nombre de treize nous embarque très vite dans cette farce fantaisiste… »

- CITY LOCAL NEWS  11/07/2014

CE QU'EN DISENT LES SPECTATEURS *

"UN SPECTACLE MAGNIFIQUE.

Du Shakespeare comme vous ne l'avez jamais vu ! La compagnie pianocktail réussit à merveille à nous faire entrer dans un monde magique et onirique d'où vous ressortirez le sourire aux lèvres. La mise en scène sensuelle et endiablée fait succéder le féérique et l'hilarant dans un mélange détonnant. Laissez-vous emporter dans cette furieuse rêverie !"

 

"UN EXCELLENT MOMENT.

Shooté au sexe et a l'énergie positive, ce Songe d'une nuit d'été est porté par une troupe talentueuse, une  mise en scène fine et réussie et une nouvelle adaptation du texte de Shakespeare, respectueux du  classique avec la bonne touche de modernité."

 

"A NE PAS RATER.

Une mise en scène dynamique, punchy et créative. Des acteurs vraiment très bons qui transmettent avec générosité leur plaisir de jouer. C'est drôle, c'est captivant, c'est surprenant! Le texte est vraiment très bien servi. Allez-y! "

 

FABULEUX.

On ne voit pas le temps passer devant tant de dynamisme, d'humour, de sensualité, de beauté, d'originalité... les mots me manquent! Une pièce à voir absolument. Les acteurs jouent leurs rôles à la perfection,  entraînant les spectateurs dans un tourbillon coloré de fous rires, d'émotion et de surprises."

 

"DIVINE COMEDIE

Cette représentation était juste magique. Les acteurs sont très bons, bien choisis, faisant vivre à merveille leurs personnages. La mise en scène est bien pensée, pleine de surprises et d'inattendus, au service  de l'intrigue mais aussi et surtout du rire. La salle était conquise, souvent hilare. Je recommande cette pièce à tous mes amis."

 

"UNE FANTAISIE MAGIQUE.

Quand on aime, on partage. Et quand on adore, on prend sa "plume" pour dire quel moment magique nous avons passé à découvrir une nouvelle interprétation de cette comédie shakespearienne. Des comédiens unanimement formidables, complices talentueux dont le plaisir de jouer se révèle hautement communicatif, une mise en scène ingénieuse, particulièrement rythmée et génialement fantaisiste, et un public forcément conquis qui rêve à ce "Songe d'une nuit d'été" tout éveillé, le sourire aux lèvres, le rire en éclat. Merci à toute la troupe et longue vie à la Compagnie Pianocktail!"


"DU RÊVE ET DES RIRES.

Une incroyable mise en scène qui concilie modernité et onirisme.

"MEDICAMENT BONHEUR.

Une petite salle comble et comblée qui eut un rêve éveillé le temps d'une pièce de Shakespeare. Nous fûmes si heureux devant des comédiens joueurs et complices, nous fûmes si rêveurs devant cette mise en scène moderne et bien calculée ! Bravo et merci."

* Retrouvez toutes les critiques des spectateurs sur BilletReduc.com